L'IOP en quelques mots :

En Mars 2010, l’ARS donne son accord pour constituer un groupement de coopération sanitaire (GCS) entre le CHU d’AMIENS PICARDIE, la Polyclinique de Picardie et des ophtalmologistes libéraux. L’Institut Ophtalmologique de Picardie (IOP) est créé. C'est le centre le plus important centre en France mixte (public/privé) de chirurgie ambulatoire dédié à l’Ophtalmologie. L’activité chirurgicale privée débute en Juin 2013, elle est renforcée en Novembre 2014, par celle de l'hôpital public.

Préparez au mieux votre séjour

Nous vous conseillons et vous apportons un suivi médical personnalisé avant, pendant et après votre séjour.

Pour obtenir plus d'informations

  • Hospitalisation : 03 60 12 42 00
  • Administration : 03 60 12 42 03
  • Unité de chirurgie : 03 60 12 42 08
  • Email général : contact.iop@iop-amiens.fr
  • Avant
    l'hospitalisation

    En savoir +
    Fermer

    Avant hospitalisationAvant l'hospitalisation

    Avant hospitalisation

    Vous avez consulté votre ophtalmologiste et une intervention a été décidée. La secrétaire vous a donné ou envoyé un dossier opératoire avec différentes dates et heures de convocation à respecter :

    • Le rendez-vous de consultation pré-anesthésique (sur place pour les patients privés, au CHU pour les patients de l’hôpital)
    • Le rendez-vous d'échométrie (uniquement si il s'agit d'une intervention de cataracte). Dans la mesure du possible, ce rendez-vous sera couplé avec le premier.
    • La date et l'heure de votre hospitalisation

    Vous allez être admis dans notre unité de chirurgie ambulatoire, le chirurgien et l'anesthésiste vous proposent cette prise en charge uniquement si votre état de santé le permet. C'est l’assurance pour vous d’un retour à domicile dans de bonnes conditions.

    Nos équipes médicales et paramédicales sont heureuses de vous accueillir pour un séjour de quelques heures. Nous vous remercions de la confiance que vous nous accordez.

    Consignes pré-opératoires

    La veille et le matin de l’intervention, prendre une douche de la tête aux pieds avec le savon antiseptique prescrit : Bétadine, ou en cas d’allergie à l’iode, Hibiscrub. Bien rincer et sécher avec une serviette propre.
    A partir de minuit pour les interventions ayant lieu le matin et à partir de 7h00 pour les interventions ayant lieu l’après midi, vous devez être à jeun :
    - ne pas manger, ne pas boire (sauf un peu d’eau avec votre traitement habituel selon les directives de l’anesthésiste),
    - ne pas sucer de bonbons, ni mâcher de chewing-gum et ne pas fumer.

    Comment pratiquer la douche avec un savon antiseptique ?

    • 1 - Mouiller soigneusement la tête, les cheveux et l’ensemble du corps sous la douche.
    • 2 - Laver les cheveux en appliquant le savon pur. Faire mousser comme pour un shampoing jusqu’à ce que la mousse se décolore. NE PAS RINCER.
      Laver le visage et le cou en mettant un peu de savon dans les mains et faire mousser jusqu’à ce que la mousse se décolore. Insister au niveau des oreilles. NE PAS RINCER.
    • 3 - Laver le corps en commencer par le haut et terminant par le bas toujours en faisant mousser jusqu’à ce que la mousse se décolore.
      Insister sur les aisselles, la région des organes génitaux et du pli intérieur fessier, le nombril et les pieds (entre les orteils).
    • 4 - Rincer abondamment les cheveux, la tête et le corps.
      Recommencer la douche à l’identique
    • 5 - Rincer abondamment. Sécher avec une serviette propre et mettre des vêtements propres.
    Conseils
    • Retarder un rendez-vous chez le coiffeur
    • Laisser tous les bijoux à la maison (même en tissu ou en corde)
      L’établissement décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol.
    • Enlever le vernis à ongles (mains et pieds) et se couper les ongles
    • Ne pas se maquiller pour aller au bloc opératoire
  • Pendant
    Hospitalisation

    En savoir +
    Fermer

    Pendant l'hospitalisationPendant l'hospitalisation

    Pendant l'hospitalisation

    Le jour de l’intervention, présentez-vous à l’heure indiquée sur votre dossier et confirmée en consultation pré-anesthésique, à l’accueil de la clinique pour finaliser votre dossier administratif. Munissez-vous de votre carte d’identité, votre carte vitale et de vos papiers de sécurité sociale. Le dossier fait, vous vous rendrez au 1er étage où le personnel soignant de l’unité de chirurgie vous accueillera.

    Rappel : Pour être admis, tout patient mineur ou majeur sous tutelle doit être accompagné du (ou des) titulaire(s) de l’autorité parentale ou du tuteur et être muni de l’autorisation d’opérer signée.
    Vous ne serez pas apte à conduire à votre sortie d’hospitalisation : prévoyez un conducteur. Votre intervention vous donne droit à un trajet aller/retour en VSL ou en taxi qu’il vous faudra prévenir à l’avance.

    Accueil soignant

    L’infirmièr(e) ou l’aide-soignant(e) vous conduit dans votre chambre et vous aide à vous installer. Elle procède à l’élaboration de votre dossier médical en vérifiant votre identité, la nature de l’intervention, les consignes liées à l’intervention : être à jeun (ne pas avoir bu, ni mangé, ni fumé 6 h avant votre arrivée), la préparation cutanée (douche pré-opératoire) et la prise éventuelle de médicaments.
    Elle vous explique le déroulement de votre séjour, en vous précisant votre heure approximative :

    • - d’intervention
    • - de retour du bloc opératoire
    • - de collation (que vous aurez choisie au moment de votre entrée)
    • - de sortie

    Dans le cadre de l’identitovigilance, un bracelet d’identification sera posé à votre poignet du côté de l’oeil opéré : il permet de vérifier votre identité tout au long de votre hospitalisation. Il sera enlevé à votre sortie.

    Un numéro de téléphone d’une personne de confiance vous sera demandé également à l’entrée du service de soins ainsi que les coordonnées de la personne ou de l’ambulance à prévenir pour votre sortie.
    Durant votre hospitalisation, vous pouvez vous faire accompagner d’une personne de votre choix (parent, ami, ...).

    Préparation pré-opératoire

    Nous vous demanderons, pour aller au bloc opératoire de vous déshabiller entièrement et de revêtir un pyjama de bloc opératoire que nous vous fournirons à votre arrivée en chambre. Vous enlèverez vos appareils dentaires, vos lunettes et sous-vêtements...

    Pour les personnes porteuses d’appareils auditifs, il est souhaitable de conserver l’appareil du côté opposé à l’oeil opéré.

    Vous réaliserez, seul ou avec une aide, un lavage antiseptique du visage avec le matériel que nous vous fournirons et l’infirmière procédera à l’instillation de collyre si besoin et selon votre intervention.

    Pour votre déplacement de votre chambre au bloc opératoire, vous serez accompagné « debout » par le personnel soignant si votre état de santé le permet.

    Le bloc opératoire

    Vous serez accueilli au bloc opératoire par un brancardier puis par l’anesthésiste qui vous préparera pour l’intervention.

    Vous rencontrerez votre chirurgien en salle d’opération.

    A la fin de l’intervention, vous serez pris en soin en salle de réveil le temps nécessaire selon le type d’intervention, le type d’anesthésie et votre état de santé.
    Le personnel soignant vous raccompagnera ensuite dans votre chambre en fauteuil roulant ou en lit.

    Préparation à la sortie

    Aprés votre retour du bloc opératoire et selon Préparation à la sortie le type d’anesthésie (locale ou générale), il vous sera servi une collation.

    Vous pourrez ensuite vous rhabiller et attendre la visite du chirurgien qui vous remettra les consignes post-opératoires, le rendez-vous avec votre ophtalmologiste traitant, et un éventuel arrêt de travail.

    Préparation à la sortie
    • - Télévision
      Toutes les chambres sont équipées de téléviseur. Une télécommande est mise à votre disposition à votre demande (3 euros) au bureau des entrées.
    • - Téléphone
      Les téléphones portables sont autorisés en position vibreur ou silencieux en dehors de leur utilisation afin de ne pas perturber le calme et le repos des patients presents dans l’institut.
    • - Tabac
      En application de la réglementation en vigueur relative à la lutte contre le tabagisme, et pour la sécurité de tous, nous vous rappelons qu’il est strictement interdit de fumer dans l’établissement.
    • - Boissons distributeurs
      Des distributeurs automatiques de boissons chaudes et froides sont installés dans la salle d’attente du 1er étage.
    • - Ambulance - Taxi
      Votre intervention vous donne droit à un trajet aller/retour en VSL ou en taxi. Prévoyez le à l’avance. Merci.
    • - Sécurité incendie
      Toutes les dispositions réglementaires en vigueur en matière de sécurité incendie sont respectées dans notre établissement.
      les consignes d’évacuation des locaux sont affichées dans les chambres et dans les lieux communs.
    Prise en charge de la douleur

    Vous avez mal : parlons en !
    Ne craignez pas de dire que vous avez mal car tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur et il est possible d’en mesurer l’intensité.
    Une réflexion est menée au sein de l’IOP afin de limiter la douleur per et post-opératoire. Des procédures et protocoles existent et sont connus de tous pour le respect du confort et du bien-être de nos patients.

    Infections nosocomiales

    Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN)
    Pour vous garantir la qualité des soins et afin notamment de prévenir les infections nosocomiales, notre établissement applique des procédures et des protocoles rigoureux validés par les comités de lutte contre les infections nosocomiales des établissements du GCS. (Polyclinique de Picardie et CHU Amiens).

    Informatique et libertés

    Dans le strict respect du secret médical, l’Institut gère un fichier informatisé des données médicales et administratives des patients qu’elle prend en charge.
    Conformément à la loi Informatique et Libertés N° 7 8-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez exercer vos droits d’accès et de rectification des informations nominatives qui vous concernent et qui figurent sur des fichiers informatiques.

    Dossier médical

    Conformément à la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades, vous avez accès aux informations médicales contenues dans votre dossier, soit directement, soit par l’intermédiaire d’un médecin que vous aurez désigné par écrit. Vous pouvez, soit consulter gratuitement votre dossier sur place, soit demander la remise de copies des documents.
    Les frais de reproduction et d’envoi de copies seront à votre charge. La communication des informations médicales sera assurée par le médecin responsable de votre prise en charge.
    Après votre sortie, les informations sont disponibles sous 8 jours à compter de la date de réception de votre demande et au plus tôt après l’observation d’un délai légal de 48 heures.
    Si votre dernière hospitalisation date de plus de 5 ans, un délai de 2 mois sera nécessaire.
    La demande d’accès à votre dossier médical doit être faite par écrit au directeur de l’établissement.

    Qualité de prise en charge

    Commission de Relation avec les Usagers et de la Qualité de prise en charge (CRUQ)
    Afin que vous puissiez exprimer vos griefs et que l’on puisse prendre en compte vos réclamations, vous pouvez prévenir le cadre responsable de l’unité qui transmettra au responsable de la CRUQ des établissements référents du GCS (Polyclinique de Picardie et CHU Amiens). Cette commission est garante de vos droits, a un rôle d’assistance, d’orientation et d’information, notamment sur les voies de la conciliation et du recours, lorsque vous estimez avoir été victime d’un préjudice du fait de l’activité. Vous serez informé(e) des suites de votre demande.

    Confidentialité

    Si vous souhaitez que votre présence ne soit pas divulguée, signalez-le au bureau des entrées et à l’infirmière de l’unité qui fera le nécessaire.
    Les règles, en matière de secret professionnel, nous interdisent de donner des détails sur votre état de santé par téléphone.
    Prévenez votre entourage.

  • Après
    l'intervention

    En savoir +
    Fermer

    Pendant l'hospitalisationPendant l'hospitalisation

    Pendant l'hospitalisation

    Votre Chirurgien vous a opéré, vous allez quitter l’IOP pour rentrer chez vous. Il vous a remis une ordonnance avec les consignes post-opératoires. L'infirmière est à votre disposition pour vous les expliquer.
    A la sortie un rendez-vous de contrôle vous sera proposé soit avec votre chirurgien soit avec votre ophtalmologiste traitant.
    Un courrier de votre chirurgien avec le compte-rendu opératoire vous sera remis en mains propres ou lui sera adressé.

    Votre sortie :

    Si vous êtes hospitalisé le matin :
    Votre sortie sera à envisager en fin de matinée pour une anesthésie locale ou loco-régionale et dans l’après-midi en cas d’anesthésie générale.

    Si vous êtes hospitalisé en début d’après-midi :
    Votre sortie sera à envisager en fin d’après-midi en cas d’anesthésie locale ou loco-régionale et en début de soirée (19h-19h30) en cas d’anesthésie générale.

    Seuls l’anesthésiste ou le chirurgien peuvent décider de votre heure de sortie. Elle sera possible lorsque vous aurez récupéré vos capacités physiques et/ou intellectuelles et pris votre collation.

    Si votre état de santé ne permettait pas de regagner votre domicile en fin de journée
    et après avis du médecin anesthésiste, un transfert dans une structure médicalisée sera organisé en urgence dans le Groupe Hospitalier privé ou au Centre Hospitalier d’Amiens selon votre choix.

    L’Institut Ophtalmologique de Picardie n’’est pas habilité à rester ouvert après 19h30.

    Si vous ne voulez pas rester seul(e) à votre domicile après l’intervention,
    il est possible de prévoir un séjour en convalescence.

    La demande est à faire impérativement avant votre hospitalisation au moment de la consultation avec votre chirurgien ou au plus tard au moment de la consultation pré-anesthésique.

    Votre retour au Domicile :

    Après l’intervention, votre chirurgien a mis en place une protection sur votre œil (coque transparente ou pansement). N’y touchez pas jusqu’au lendemain matin. En cas de douleur, vous pouvez prendre un antalgique type paracétamol.

    Traitement par collyres :

    Le lendemain, commencez le traitement avec les collyres qui vous ont été prescrits et selon le mode d’emploi qui vous a été remis. L’instillation de ces gouttes doit être faite scrupuleusement pour garantir le bon résultat opératoire et prévenir toute surinfection. Avant toute chose ,pensez à l'hygiène et ,laver soigneusement les mains.
    La première étape après avoir retiré le pansement ou la coque sera le lavage doux de l'oeil et des paupières avec du Dacryoserum 5ml ou du sérum physiologique. Il est possible que des sécrétions soient présentes ,ce n'est pas inquiétant.
    Ces soins peuvent être fait par vous même  devant un miroir , ou un de vos proches , ou encore une infirmière(ordonnance de votre chirurgien) .Il est plus facile si vous penchez la tête en arrière.
    Ensuite, vous pourrez successivement instiller deux gouttes de collyre dans la partie interne de la paupière de l'oeil opéré. Ce geste est facilité en pinçant légèrement le milieu de la paupière inférieure et en déposant les gouttes dans le creux que vous voyez sous l'oeil .
    Attendez quelques minutes entre chaque instillation de collyre. Pensez à reboucher correctement les flacons.
    Le traitement est intense surtout les premiers jours. Suivez le soigneusement.
    Le soir, pendant la première semaine, il est impératif de protéger votre œil pour la nuit, coque ou pansement.

    N’oubliez-pas votre rendez-vous post opératoire :

    (entre 1 et 3 jours après votre intervention). Ce contrôle est indispensable. Il permettra de savoir si les suites opératoires sont simples et si votre récupération visuelle est correcte.

    Nouveaux Verres correcteurs :

    En cas d’intervention de cataracte il faut attendre trois semaines pour la prescription d’une nouvelle correction. Il est cependant possible d’adapter un verre provisoire dans cet intervalle (neutre ou autre).